La route des possibles

ORIGINE

Depuis 2012, ÉcoMaris travaille auprès d’une clientèle jeunesse éloignée du marché du travail. La Route des possibles est née d’une volonté d’offrir un tremplin aux jeunes femmes nourrissant un intérêt pour l’univers intrapreneurial et entrepreneurial.

Nous inspirant de divers projets à l’international, nous avons développé un programme novateur basé sur le mentorat, l’esprit entrepreneurial et la mise en action.

 DESCRIPTION DU PROGRAMME

Ce programme offre l’opportunité à des femmes influentes du monde des affaires d’être jumelées à des jeunes femmes en situation de précarité ayant un intérêt pour l’entrepreneuriat.
Chaque mentore aura l’occasion de partager son savoir-faire lors d’un séjour sur l’ÉcoMaris, mais également d’aider les mentorées à réaliser un projet entrepreneurial en leur offrant un suivi et un mentorat durant un an.

MISSION

Aider les jeunes femmes à se projeter comme de potentielles contributrices à l’économie et au développement. Offrir un appui aux jeunes femmes afin qu’elles développent un projet porteur de sens, qu’elles reprennent confiance en leurs capacités et moyens et qu’elles tracent un chemin qui les mènent vers la réussite personnelle et professionnelle.

OBJECTIFS ENTREPRENEURIALS

– Promotion de l’entrepreneuriat
– Création d’un réseau de support professionnel
– Démarrage d’entreprise

OBJECTIFS FEMMES

– Renforcement de la présence des femmes dans le monde des affaires
– Contribution à l’avancement des femmes dans l’économie du pays

OBJECTIFS SOCIAUX

– Défaire les tabous sur les enjeux de santé mentale
– Rencontre de différents profils sociaux
– Développer des liens durables

 

 

Capture d’écran, le 2021-01-12 à 15.14.34

LES ÉTAPES DU PROGRAMME

AVANT LE DÉPART

En amont du séjour, plusieurs occasions de rencontre seront orchestrées pour développer un réseau de soutien professionnel impliquant les femmes influentes et les jeunes entrepreneures.

PENDANT LE SÉJOUR

Par le biais du mentorat et de l’expédition à bord du voilier, les participantes en apprendront davantage sur elles-mêmes, l’environnement maritime et le monde des affaires.

AU RETOUR

Au retour, les jeunes bénéficieront d’un programme pédagogique développé par des experts et d’un suivi en démarrage d’entreprise.

 

La route des possibles 2021

Les inscriptions pour notre première édition 2021 sont maintenant ouvertes et nous sommes présentement à la recherche de mentores et mentorées!

Contacter Joëlle Boily si vous  avez des questions sur l’aventure en tant que mentore ou mentorée : joelle@ecomaris.org.

Pour s’inscrire, c’est ici:

CAMB7711

NOTRE CAPITAINE 2021: Caroline dick

J’ai travaillé 8 ans comme officier de navigation sur des navires marchands en Europe. Je suis maintenant à l’emploi de l’Institut maritime du Québec à Rimouski comme enseignante au département de Navigation depuis 11 ans.
 
Qu’est-ce qui vous motive à vous impliquer dans le projet RDP? 
J’ai beaucoup aimé l’idée d’accompagner des jeunes en mer. En tant qu’enseignante, je côtoie des jeunes au jour le jour et je peux constater leur potentiel. J’aime les voir se déployer et voir comment ils font du chemin pendant leur stage en mer. Certains reviennent complètement transformés, plus confiants, plus que jamais intéressés à leur cours parce qu’ils savent enfin qu’au bout du chemin, c’est le plus beau métier du monde qui les attend.
 
Les jeunes femmes ont tout autant de potentiel et ont définitivement leur place dans l’industrie maritime comme partout ailleurs. Certaines arrivent très confiantes et décidées, certaines n’ont besoin que d’un petit « boost », un déclic, ou un modèle positif qui leur prouve que c’est possible. On gagne tous et toutes à avoir des modèles positifs dans notre vie. J’espère pouvoir apporter ma petite contribution mais surtout, j’espère aussi pouvoir apprendre d’elles, de ces jeunes femmes de tous horizons qui, comme moi, ont une passion. Des femmes qui aspirent à un brillant avenir et qui plongent tête première dans l’aventure pour y arriver.

NOS MENTORES 2021

Cette année nous avons la chance d’être entourée de nombreuses femmes, motivées et inspirantes. Voici les portraits de nos mentores pour cette première édition 2021. 

Emmanuelle Rainville

Chez Fraco depuis 1999 et coprésidente depuis 2016.
Qu’est-ce qui vous motive à vous impliquer dans le projet RDP? 
Redonner, inspirer. J’aime les humains et la diversité. Je crois que nous vivons dans une société qui favorise le « moulage ». Il est donc difficile pour les gens qui n’entrent pas dans un certain cadre de trouver leur place alors que la différence est souvent la force d’une personne, la petite différence qui créer l’étincelle lorsqu’elle est habitée ou « assumée ».
Notre implication personnelle est nécessaire pour obtenir des résultats, pour arriver à faire découvrir des possibilités jusqu’alors inconnues à des jeunes qui ne le savent peut être pas encore mais pour qui tout est possible.
L’inclusion est quelque chose qui se fait d’humain à humain, un geste à la fois.
Photo Emmanuelle
MarieH

Marie-Hélène Weiss

8 mois chez Game On
Qu’est-ce qui vous motive à vous impliquer dans le projet RDP? 
Naviguer est un outil incroyable pour bâtir la confiance, se challenger, développer ses aptitudes de collaboration et d’adaptation, explorer qui nous sommes et l’univers qui nous entoure – bref de grandir! De plus, j’ai eu le privilège d’avoir des femmes fortes comme mentores; elles m’ont encouragée, mise au défi et conseillée. Je leur en suis très reconnaissante et souhaite m’engager auprès d’autres femmes pour partager à mon tour.
Selon vous, quelles sont les qualités indispensables d’une leader inspirante, d’une entrepreneure ou d’une mentore?
La curiosité, l’empathie, l’audace, l’écoute, se donner droit à l’erreur, un esprit de collaboration et un brin de folie!
Faire de la voile m’a beaucoup apporté et je souhaite partager cette magie et initier d’autres femmes à ce monde merveilleux.

Julie Martineau

Une douzaine d’années dans des postes de direction en communications et affaires publiques.
 
Qu’est-ce qui vous motive à vous impliquer dans le projet RDP?
J’ai toujours voulu m’impliquer bénévolement auprès des jeunes pour les aider à réaliser leurs rêves. La Route des possibles est un formidable programme qui rejoint ce désir et on soutient des jeunes femmes en plus.
 
La vie est exigeante à bord d’un voilier. Grâce à ces expériences, on se découvre, on puise au fond de nous-mêmes, on apprend à vivre avec les autres, à respecter la bulle de l’autre, et on comprend que ce n’est qu’en travaillant véritablement en équipe qu’on arrive à bon port.
Une bonne mentore c’est: croire en la personne devant soi, d’être à l’écoute, de contribuer à lui offrir les conditions qu’elle a besoin pour réaliser son projet, de suivre son rythme.

 

Capture d’écran, le 2021-04-23 à 13.26.30
Julie2

Julie Rainville

Chez Fraco depuis 2003, co-présidente depuis 2016.
Qu’est-ce qui vous motive à vous impliquer dans le projet RDP?
Le goût de vivre une nouvelle expérience, de redonner à la prochaine génération et de travailler avec cette belle jeunesse dans un cadre différent!
Il est important de créer des contextes différents d’apprentissage et d’inspiration pour nos jeunes, car ils sont trop souvent confinés à un modèle scolaire rigide et castrant. Offrons-leurs d’autre possible pour faire émerger leurs talents et leurs intérêts.
J’ai tissé de grands liens d’amitié avec des compétiteurs de différents horizons et je les ai rassemblé autour d’un projet d’alliance commun.

Audrey Simard

Selon vous, quelles sont les qualités indispensables d’une leader inspirante, d’une entrepreneure ou d’une mentore?

 

Grande question. Je crois qu’une bonne mentore se doit d’être à l’écoute, d’abord et avant tout. Je n’ai jamais été mentore de ma vie, mais je crois que la force du mentorat est dans la qualité du partage d’expériences et non dans des réponses ou des recettes à donner. Pour ce qui est d’une leader inspirante ou d’une entrepreneure, je dirais l’authenticité de l’engagement et des valeurs… et la capacité à mener plusieurs choses de front!
 
Je pense que si une chose nous est apparue claire depuis la pandémie, c’est à quel point le manque de rencontres peut faire mal, à moyen terme. Alors vivement des projets qui nous permettent d’échanger, d’inspirer et de partager. Le monde en a besoin.
Je crois aussi qu’il faut toujours naviguer entre l’infiniment grand et l’infiniment petit.
Q4DfulZV

TÉMOIGNAGE

« Je souhaite que la Route des possibles m’accompagne dans les zigzags que je dois prendre pour atteindre mes rêves. »

« En embarquant sur le voilier, je m’attends à être fascinée par ce nouvel univers qu’est la vie maritime, les multiples savoir-faire traditionnels et les technologies actuelles qui gravitent autour de la navigation. »

« Depuis que j’ai quitté les études, j’ai été exploré une variété d’emplois, mais rien qui ne m’accroche réellement. Je sens que je dois tracer mon propre chemin et l’idée d’être accompagné me rassure énormément face à cette grande étape que j’entreprends. Je sais qu’avec une mentore à mes côtés, les compétences éparpillées que j’ai récoltées aux détours des chemins deviendront un tout utile. »

Atarim

Dive straight into the feedback!
Login below and you can start commenting using your own user instantly

Retour haut de page