Embarquement de Rimouski réussi ! La deuxième cohorte du Programme Cabestan est partie !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

La deuxième cohorte du Programme Cabestan (anciennement Sextant) a commencé son aventure de deux semaines à bord du voilier.

Ils ont tout d’abord assuré les réparations du voilier à Rivière-au-Renard en Gaspésie, assisté à un cours de Yoga sur la plage de Saint-Anne-des-Monts puis pris le vent pour simplement partir à la découverte du Fleuve Saint-Laurent et d’eux-même.

Pendant ce temps, ahaha, bien au chaud dans la timonerie, les officiers d’EcoMaris, ont pu observent la manœuvre effectuée par le groupe de stagiaires alors que la météo n’est pas toujours très clémente. Si simple que ça d’affaler la trinquette?

Katia, une jeune des Auberges du Coeur, fait partie de la 2e cohorte 2016 sur le voilier d’EcoMaris dans le cadre du Programme Cabestan. Elle nous raconte son périple, en tant que membre du groupe de 14 jeunes qui vit sur le bateau durant ces 12 jours :

Notre aventure a débuté à Rimouski avec trois jours de formation au quai. Nous avons appris à nous connaître les uns les autres. Mardi matin, très tôt, nous sommes arrivés à Rivière-aux-Renard. D’abord à l’ancre dans le port. Par la suite, un empêchement, une manoeuvre impressionnante nous a permis de sortir le bateau de l’eau pour commencer le chantier pour permettre au voilier de devenir tout beau. Nous devrions finir vendredi dans la journée et retourner à l’eau vendredi soir et quitter Rivière-aux-renard samedi matin pour tranquillement revenir vers Rimouski.

L’équipe d’EcoMaris

Poursuivez votre lecture avec ces articles

Les nœuds de l’équipage

«Je tiens à tous vous offrir cette longueur de cordage. Mis bouts à bouts, ils totalisent une longueur de douze pieds. Le cordage d’un voilier est, on l’aura appris, aussi essentiel que son équipage. Il permet de soulever les plus grandes charges, sa flexibilité offre la possibilité de créer les nœuds les plus divers afin

Lire plus »

Un récit de Cabestan mai 2019

Depuis 2 semaines à bord du navire ECOMARIS, 12 humains clandestins qui bravent leur route pour évoluer dans la liberté et la responsabilité, 5 humains éclaireurs qui nous apprennent à naviguer, à vivre en groupe, nous ramenant à notre ‘’huma-unité’’, au début du voyage, on développe des liens, des connaissances, des affinités et une reconnaissance

Lire plus »