Les nœuds de l’équipage

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

«Je tiens à tous vous offrir cette longueur de cordage. Mis bouts à bouts, ils totalisent une longueur de douze pieds.

Le cordage d’un voilier est, on l’aura appris, aussi essentiel que son équipage. Il permet de soulever les plus grandes charges, sa flexibilité offre la possibilité de créer les nœuds les plus divers afin de soutenir, et il est aussi capable d’affronter toutes intempéries. C’est une description qui, je crois, s’avère juste lorsque l’on parle de l’équipe que nous formions.

 

Maintenant que nous avons levé nos ancres métaphoriques personnelles pour poursuivre nos routes, ce cordage se divise en multiples parts. Peut-être croirez-vous qu’une aussi petite corde est inutile, mais cela est faux. Cette corde existe pour nous rappeler que même individuellement, nous somme forts. Même si notre portée se rétrécie, nous pouvons malgré tout supporter des masses importantes, avons la flexibilité nécessaire à la création de multiples nœuds, et que nous avons la résilience nécessaire pour affronter toutes intempéries.

Tout ce potentiel, autant dans les grandes et petites cordes qu’en nous même, réside dans les brins, ces ficelles qui s’entremêlent de façon complexe afin de créer un tout plus grand que soi-même. Ce fût cette même complexité en chacun de nous qui nous a permis de construire une équipe solide, et qui nous servira à nous aussi plus tard; c’est ce qui fait de nous des êtres uniques, qui s’avèrent être tous très intrigants et intéressants.

S’il nous arrive de l’oublier, il nous serra alors possible à la vue de notre corde de nous souvenir de notre grand potentiel et de notre force innée. Ceci est la fin d’une étape, mais rien n’est totalement terminé. Ce si bel effort entamé doit maintenant se poursuivre et perdurer; en ce sens et pour conclure, j’aimerais adapter les mots de Gaston Miron :

Nous ne sommes plus revenus pour revenir,

Nous sommes arrivés à ce qui commence

Merci.»

 

Participant #programmecabestan, mai 2019

Poursuivez votre lecture avec ces articles

Un récit de Cabestan mai 2019

Depuis 2 semaines à bord du navire ECOMARIS, 12 humains clandestins qui bravent leur route pour évoluer dans la liberté et la responsabilité, 5 humains éclaireurs qui nous apprennent à naviguer, à vivre en groupe, nous ramenant à notre ‘’huma-unité’’, au début du voyage, on développe des liens, des connaissances, des affinités et une reconnaissance

Lire plus »

Témoignage Cabestan

« L’expérience fût humaine et extrêmement bienveillante! Et oui…j’ai osé! Avec beaucoup d’appréhension et d’inquiétude, j’ai osé vaincre mes peurs sous le regard des participants et des membres de l’équipage. Être vulnérable et foncer vers l’inconnu. Confronter mes angoisses et quitter ma zone de confort une bonne fois pour toute. J’ai osé… pour le sentiment de

Lire plus »