Voyagez avec nous sur le fleuve Saint-Laurent grâce au récit marin d’une participante au Programme Cabestan :

«La voile c’est l’éternel moment présent, chaque instant compte, chaque minute est importante et chaque seconde nous permet d’admirer des paysages époustouflants. Nous avons vue Mont-St-Pierre, petit village côtier enveloppé de montagnes. Le charmant port de pêche de Rivière-aux-Renards fut une escale au pays surréaliste  du plancton. Finalement, nous avons pénétré l’enceinte de la Baie de Gaspé sous le regard du Cap Forillon. Cette journée reste pour plusieurs la plus marquante.

Le ciel est d’un bleu intense, le soleil brille, l’eau est calme et le vent se fait attendre. Le moteur nous assiste le temps que la brise se lève comme annoncée. Avant de s’activer sur le pont, notre capitaine sonne la cloche pour un rassemblement. Ding, ding, ding… comme les journées passent, nous sommes déjà à mi-parcours de notre aventure. Un temps de réflexion nous a été accordé pour contempler l’horizon. L’état de bien être ressenti par un simple regard sur la mer est inexplicable. Un moment pour soi, un temps d’arrêt pour prendre conscience de la chance que nous avons de grandir dans cet environnement exceptionnel.

Le vent tarde, les manœuvres de voile sont presque inespérées mais ce temps mort nous offre un spectacle à couper le souffle. Les falaises du parc Forillon se dessinent devant nos yeux. De bâbord à tribord des souffles de baleines, des fous de bassan qui plongent, des phoques curieux. Tous se sont rassemblés pour accueillir notre arrivée! Croyant avoir tout vu, une majestueuse baleine bleue se joint au paysage et comble notre émerveillement par une salutation de la queue avant de plonger dans les fonds marins.

Nous avons franchi le bout du monde et pénétré dans la Baie de Gaspé. La chance continue puisque le vent semble se lever et nous donne l’opportunité de monter les voiles. Une entrée ‘’parfaitement arrogante’’ nous permet de réaliser que nos compétences en manœuvre sont presque au point. Quel merveilleux sentiment de satisfaction et de fierté d’entrer dans la baie avec les voiles fièrement dressées.

Aujourd’hui, dans cette journée parfaite, je prends conscience à quel point une simple semaine de voile peu changer toute une vie.  Les sourires resplendissent sur chaque visage, la fierté nous illumine un peu plus à chaque jour, le respect est un code de vie, les conflits sont des apprentissages, les défis des accomplissements réalisables. Est-ce ce que l’on appelle l’épanouissement?

Je ne peux terminer sans parler un peu de notre équipage qui contribue à nous faire prendre notre envole. Ariane notre capitaine détient l’équilibre entre l’exécution ferme et la douceur dans chacun de ses sourires. Confiance sans limite, elle sait miser sur nos forces et sa patience vient à bout de tous les problèmes surtout quand ils sont collectifs. Peter, premier officier de pont est une encyclopédie de savoir. Ses effets sonores et ses dessins plus loufoques les uns que les autres font de lui un enseignant exceptionnel. À lui seul, un concept météorologique compliqué devient une simple balade touristique sur la plage. Alexis, matelot au cœur tendre, est assoiffé de connaissances et du partage de celles-ci. Son émerveillement face à la beauté de la nature est contagieux. Bruno est le roi de la cuisine et le mécano à l’épreuve des aléas des pompes à merdes. Affectueusement surnommé schtroumpf grognon…. qui distribue des jujubes!

La voile c’est l’éternel moment présent, chaque instant compte, chaque minute est importante et chaque seconde nous rappelle que le temps passe et nous ramène en douceur vers la maison. »

-Kaky-